elopement éco-responsable

6 conseils pour un elopement éco-responsable du tonnerre

Il y a quelques temps, j’avais publié un article de blog sur l’organisation d’un elopement, que vous pouvez retrouver ici.

Et histoire de compléter ledit article, je me suis demandé : Et pourquoi ne pas aborder le sujet de l’elopement éco-responsable ? Comment fuguer, se marier sans personne avec nous, et faire en sorte que ce mariage symbolique soit le plus proche possible de nos valeurs ?

Voici donc quelques conseils pour vous aider à organiser un elopement éco-responsable au mieux.

1- Organisez un elopement éco-responsable en favorisez des lieux proches de chez vous :

On estime en moyenne l’empreinte carbone d’un mariage à 10 tonnes. Et sur ces 10 tonnes, plus de 80% est dû aux transports.

Le transport est donc la plus grosse source de pollution lors d’un mariage, et ce chiffre s’alourdit encore plus si vous utilisez des moyens polluants type avion pour vous déplacer.

Choisir un lieu plus proche de chez vous plutôt que vous marier à l’autre bout du monde vous aidera déjà à fortement réduire la pollution de votre mariage. Surtout si vous pouvez vous déplacer en faisant du covoiturage ou en prenant le train.

C’est aussi beaucoup plus pratique pour vos invités qui auront sans doute plus de facilités à se déplacer jusqu’au lieu de votre mariage. Idem si vous devez transporter de la marchandise, votre robe jusqu’au lieu de la cérémonie.

elopement éco-responsable

2- ... Et si possible dans des villes reconnues pour leur engagement éco-responsable :

Par exemple, San Francisco est mondialement reconnue comme la première ville du zéro déchet. En effet, la ville recycle notamment environ 80% de ses déchets.

Un peu plus proche de chez nous : Malmö, en Suède. La ville est reconnue comme l’une des villes les plus vertes d’Europe. Et là je parle d’expérience puisque j’ai pu y passer quelques jours il y 3 ans. Et j’ai vraiment été impressionnée par la propreté des rues, des bâtiments et tous les moyens mis en place à cet effet.

Un pan entier de leur Musée d’Histoire Naturelle dédié à l’écologie et aux moyens mis en place. Encore plus fou ? Le petit-déjeuner à l’hôtel où j’ai séjourné était entièrement zéro emballage puisque tout était présenté dans des bols.

Alors, vous partez quand ?

3- Qui a dit qu'il fallait se marier à l'autre bout du monde pour un elopement éco-responsable ?

Il y a énormément de villes où je rêve moi-même de me marier. Alors que ce n’est pas prêt d’arriver😅.

Je comprends donc pourquoi beaucoup rêvent d’un mariage à Bali ou aux Maldives.

Mais à force de voyager sur le territoire français pour mon travail salarié, je pense vraiment que le patrimoine française est bien trop sous-exploité.

En plus d’être plus écologique niveau transport, il y a des tonnes d’endroits époustouflants à découvrir. Un elopement là-bas vaut bien un mariage dans une île paradisiaque non ?

Ma suggestion : Sans hésitation, la Dordogne et le Périgord Noir (Sarlat…). Un endroit avec une histoire passionnante et une architecture magnifique.

Angers et Nantes sont également souvent en tête des classements des villes les plus vertes de France. Ces deux villes contiennent effectivement plus d’espaces verts que la moyenne, se donnent les moyens de les entretenir et ont un réseau de transports doux extrêmement développé. Moi qui cherchait où passer mes prochaines vacances 😁.

4- Faites une grande place à l'économie locale :

Que ce soit au niveau des prestataires, de la cuisine et des activités. Surtout n’hésitez pas à contribuer comme vous le pouvez à la vie de l’endroit où vous organisez votre mariage.

C’est un bon moyen de « remercier » les personnes qui vous accueillent tout en contribuant à les faire vivre et diffuser leur savoir-faire.

C’est également d’une excellente opportunité de vous immerger dans une nouvelle culture et d’apprendre tout un tas d’éléments sympas. Histoire d’allier plaisir et apprentissage 😉.

5- Pour un elopement éco-responsable du tonnerre, accordez toujours une grande importante au respect des hommes, de la nature et des animaux :

Là, vous vous dites que cela va être compliqué d’y arriver dans un monde capitaliste, qui semble dédaigner ces trois éléments au profit des sousous.

Je vais vous donne deux conseils pour y arriver :

  • Ne consommez pas de produits qui exploitent gratuitement les hommes, les animaux et la nature.
  • Et ne prenez pas part à des activités dans le même style. Coucou la chasse ou les entreprises qui payent leurs salariés une misère 😁.

Quelque soit ce que vous allez faire, assurez-vous dans tous les cas que tous les « participants » ont été traités de façon digne et respectueuse, avec des conditions de vie décentes.

elopement éco-responsable

6- Que serait un elopement éco-responsable sans des modes de transport doux ?

Comme évoqué dans la première partie, je vous conseille d’éviter l’avion au maximum.

Même s’il y a encore débat sur le fait que l’avion soit le plus polluant des transports, il reste indéniablement l’un des plus polluants. En moyenne, l’avion émet 122g de CO² par passager et par kilomètre, contre 155g pour une voiture. Mais ces chiffres sont à prendre avec des pincettes puisqu’il y a tout un tas de paramètres qui rentrent en compte pour déterminer leur consommation exacte.

Donc n’hésitez pas à vous tourner vers des moyens moins polluants pour vos transports. Même si évidemment, vous ne serez pas punie pour ne pas l’avoir fait.

Mais surtout, si je pouvais vous donner un seul conseil, c’est de faire de votre mieux. Car c’est bien plus important d’essayer, même si on échoue que d’être irréprochable sur tous les points. 

Alors, prête pour organiser un elopement éco-responsable qui déchire ? J’espère que oui. Moi, en tout cas, ça me motive toujours à organiser un mariage qui n’existe pas encore 😁.

Et vous, allez-vous organiser un elopement éco-responsable ?

Comment allez-vous vous y prendre ?

Prenez bien soin de vous !

Aude