erreurs à ne pas faire pour un mariage éco-responsable

7 erreurs à ne pas faire pour un mariage éco-responsable

Je suis quelqu’un de très positive. Ce qui fait que j’ai souvent tendance à parler des bons côtés plus que des mauvais côtés. Voire même que je ne vais pas choisir d’aborder les erreurs que vous seriez susceptibles de faire, tant pour votre mariage que pour le côté éco-responsable.

Mais je pense que notre vision du sujet ne peut pas être complète si je n’abordais pas aussi les mauvais points. Oui je sais aussi être objective 😁. Comme j’aime à le dire, un mariage éco-responsable n’est pas forcément fait pour tout le monde. Alors la moindre des choses est aussi de vous faire prendre conscience quand vous vous y engagez pour les mauvaises raisons.

Alors, dans cet épisode, après vous avoir partagé quoi faire pour un mariage éco-responsable et avant d’aborder les mauvais côtés d’un mariage éco-responsable (oui, j’y pense, ça sera d’ici 2022), je vous partage quelques erreurs à ne surtout pas faire si vous souhaitez un mariage éco-responsable.

1- L'une des erreurs à ne pas faire : Multiplier les déplacements :

Vous le savez déjà (ou non) mais l’empreinte carbone d’un mariage est provoquée à 80% par le transport. C’est donc le domaine où vous pouvez faire le plus d’efforts.

Dans cette optique-là, organiser votre journée de mariage dans différents endroits n’est peut-être pas l’idée du siècle. Surtout s’il y a beaucoup de distance entre chaque endroit. Et aussi si vos invités viennent de loin. Je doute qu’ils aient envie de passer deux heures sur les routes rien que pour aller de la Mairie au parc pour les photos.

Je vous conseille de préférer vous centrer sur un voire deux lieux maximum. Choisissez des lieux où vous pourrez tout faire. Que ce soit la cérémonie, le vin d’honneur, les photos et la réception.

Et justement, s’ils sont assez variés, vous et vos invités pourront toujours découvrir quelque chose de nouveau. Alors impossible de vous ennuyer.

Mais dans l’hypothèse où vous allez choisir plus de deux lieux, privilégiez des lieux proches. Avec peu de distance à parcourir, où vos invités pourront s’y rendre en covoiturage ou en transports en commun.

erreurs à ne pas faire pour un mariage éco-responsable

2- Une des grosses erreurs à ne pas faire : Vous fournir pour votre mariage aux quatre coins du monde :

Le mariage a un coût, c’est indéniable. Et c’est que quand on voit qu’une robe de mariée achetée sur des sites comme Wish ou Aliexpress coûte 10 fois moins cher qu’une robe de boutique, made in France ou non, je comprends que beaucoup puissent être tentées. Et là encore, je ne cherche pas à faire de jugements.

Sauf que l’impact environnemental de ce type de choix n’est pas à négliger.

Il y a tout d’abord le transport nécessaire pour venir de l’étranger en France. A ce sujet, on peut voir beaucoup de chiffres. J’ai choisi donc de vous en présenter quelques-uns, repris par plusieurs sources fiables que vous trouverez en description :

  • Tout d’abord, le trajet en bateau reste tout de même moins polluant que la voiture. Cela tombe « bien », puisque sur les longues distances, c’est souvent le bateau qui est privilégié. En effet, le transport routier causerait environ 57% des émissions mondiales de CO² dues au transport de marchandises, contre 33,6% pour le fret maritime.
  • Un cargo porte-conteneur rejette en moyenne entre 10,1 à 32,5g de CO² par tonne/km et un camion 91,6g.
  • Un cargo plein rejettera beaucoup moins de CO² que s’il est à moitié plein.
  • Concernant l’avion, c’est un mode de transport qui reste moins pratique, car c’est déjà un moyen extrêmement cher pour le transport de marchandises. Sans oublier que les capacités d’un avion sont moindres contrairement à un cargo. Merci les cours d’Import-Export en BTS de m’avoir appris ça 😅.
  • De manière générale, et ça c’est tellement évident mais je le reprécise quand même. Un transport de 2 000km polluera toujours plus qu’un transport de 2km.

Le sac à dos écologique :

Il y a également une autre notion qui rentre en compte quand on parle de pollution. Il s’agit du sac à dos écologique. C’est-à-dire la somme de toutes les ressources, matériaux utilisés pour fabriquer un seul produit, transport y compris. Qui aurait cru qu’un smartphone de 100g nécessitait 70kg de matières premières en provenance des 4 coins du monde ? Donc plus ce sac à dos est lourd, et je dirai même plus le produit nécessite l’utilisation de matériaux polluants et non renouvelables, moins vous pouvez vous attendre à ce qu’il ait un impact positif sur l’environnement.

L'éthique de ce type de choix :

Dernier point important : les pays d’Asie sont très réputés pour accueillir la fabrication des produits de dizaines de grandes entreprises de notre quotidien. Notamment pour le prix bas des matériaux et pour la main d’œuvre pas chère… Et qui ne travaille pas souvent dans des conditions de travail décentes.

Il n’est pas rare que ce genre d’entreprises se retrouvent au cœur de scandales, où justement, le public se rend compte qu’ils font travailler des personnes entassées dans des usines, qui travaillent 12h à la suite et payées au lance-pierre. Je vous renvoie par exemple au drame du Rana Plaza qui a permis d’éveiller les consciences sur ce sujet et a enclenché des décisions par des acteurs impliqués pour une industrie plus éthique.

Donc, si vous souhaitez faire des achats par Internet : libre à vous ! Je ne suis pas là pour vous interdire de faire quoique ce soit. Mais si l’impact écologique de vos achats vous tient à cœur, soyez sûre que ces sites soient réglo concernant les éléments que vous défendez.

En effet, c’est mieux si vos choix sont cohérents avec vos paroles et vos valeurs.

Alors n’hésitez pas à vous entourer de prestataires locaux. Ce qui va vous permettre de favoriser l’emploi, le savoir-faire local et le made in France.

3- Une autre des erreurs à ne pas faire pour votre mariage : Faire la part belle au plastique et aux produits jetables :

Oui, je sais. Que ce soit pour un mariage ou tout autre événement, c’est LA solution de facilité par excellence. Normal : c’est ce qui coûte le moins cher !

En revanche, ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que le plastique est fabriqué à 90% de matériaux fossiles, dont du pétrole. Et en plus d’être non-renouvelables, ce type de matériau est très polluant et dangereux pour la nature.

Chaque année, environ 12,7 millions de tonnes de plastique finissent dans les océans.

Et là, vous vous posez la question à 2 millions :

Pourquoi est-ce qu’on ne recycle pas ce plastique ? En vérité, c’est plus compliqué que ça. Sur tous les types de plastiques actuels, seuls 2 types ont des filières adaptées. Mais chaque plastique est tellement différent qu’il faudrait développer des filières adaptées à chaque type. Ce qui est très long mais aussi très cher.

Cette donnée comparée au fait que toutes les entreprises ne le recyclent pas ET qu’on ne sait pas toujours comment faire en sorte que le plastique soit bien recyclé, cela nous conduit à 9%. Aujourd’hui, 9% des plastiques sont recyclés.

Et quand il n’est pas recyclé ? Vous devez sans doute le savoir, mais les déchets plastiques sont souvent entreposés dans des décharges ou incinérés, ce qui rejette énormément du CO². On parle même de 7e Continent tant le plastique s’amasse surtout du côté de la Chine, qui avant de l’interdire en 2018, importait plus de 8 milliards de tonnes de plastique des pays occidentaux. Bah oui, c’est sûr que quand on préfère délocaliser le problème plutôt que de le traiter, on peut s’attendre à ce que desdits pays en aient marre de jouer les poubelles.

Alors même si vous n’arriverez pas à le supprimer à 100% tant il est important dans nos vies, vous pouvez le limiter au maximum. Par exemple, réutilisez ce que vous avez déjà pour éviter d’acheter ou tournez-vous vers des options plus durables et réutilisables comme du verre.

Certes, c’est plus cher que le plastique mais quand vous savez que vous n’aurez plus à en racheter à vie, cela permet de relativiser un peu.

4- L'une des erreurs à ne pas faire : S'entourer de personnes qui ne partagent pas vos convictions :

Si vous choisissez d’organiser votre mariage avec des personnes qui ne comprennent pas votre engagement, cela risque de plus vous stresser et vous démotiver qu’autre chose.

Que ce soit vos prestataires ou même vos témoins, ce seront les personnes qui vont vous aider à organiser votre mariage. Les personnes que vous allez le plus côtoyer pendant ces quelques mois. Donc si pendant cette période qui peut être très longue, vous vous retrouverez face à des personnes qui :

  • Ne comprennent pas votre engagement
  • Vous critiquent sans cesse
  • Sont partisans du moindre effort
  • Ne font preuve d’aucune curiosité ou d’ouverture d’esprit.

Vous partez déjà avec une énorme balle dans le pied. Vous vous imaginez passer un an avec ce type de personnes ? Même en dehors de ça, si vous vous entourez de personnes qui vous critiquent sans cesse, vous n’allez pas avancer et vous n’allez même plus avoir envie d’organiser votre mariage.

Même si vous ne leur demandez pas d’être parfaits, la moindre des choses reste que vos partenaires soient curieux, ouverts d’esprit, qu’ils aient envie d’en savoir plus et qu’ils aient envie de s’impliquer, que votre projet les motive.

Je ne le répèterais jamais assez, mais vous avez le droit de faire des erreurs. Vous ne serez jamais parfaite à 100% dans votre engagement éco-responsable. Le mieux reste avant tout de construire une ambiance positive, sans jugement où les critiques constructives sont reines.

erreurs à ne pas faire pour un mariage éco-responsable

5- Vouloir tout faire :

Je sais, cela part d’une bonne intention. Vous voulez tellement réduire votre empreinte carbone que vous vous mettez en tête d’appliquer tous les conseils que vous voyez sur Internet.

Mais pourquoi est-ce une mauvaise idée ?

  • Tous les conseils ne sont pas adaptés à votre situation. Vous allez peut-être lire qu’il faut tout acheter made in France avant de vous rendre compte que cela va tripler votre budget.
  • Vous ne serez pas à l’aise avec toutes les astuces données. Par exemple, installer des toilettes sèches ne sera pas vraiment votre kif mais certaines personnes ne voient pas un mariage éco-responsable sans.
  • A force de vouloir tout faire, vous allez ne rien faire. Vous allez vous éparpiller, et si vous n’avez pas un plan d’action précis, vous avez plus de chances d’abandonner en cours de route que de mener votre projet à bien. Alors mieux vaut choisir quelques actions qui seront bien effectuées et qui seront d’autant plus impactantes que 100 initiatives bâclées.

6- Une autre des erreurs à ne pas faire pour votre mariage : Vous culpabiliser parce que vous n'y arrivez pas :

Encore un problème qui, selon moi, est surtout dû aux réseaux sociaux. Si vous aimer passer des heures sur Pinterest, vous avez sans doute déjà bavé devant des superbes photos de mariage, et vous dire que vous ne serez jamais à la hauteur d’un tel résultat.

Le même principe s’applique pour l’écologie. Si vous entendez 20 personnes vous suggérer un repas 100% vegan, vous dire que vous ne pourrez jamais dire que votre mariage est éco-responsable, sans ça, alors que vous n’en n’avez pas envie, vous allez d’autant plus culpabiliser de ne pas y arriver.

Mais comme vous le savez maintenant, il n’y a pas qu’une seule façon d’organiser un mariage éco-responsable. Tout comme il n’y a aucune Bible qui atteste que votre mariage est légitime ou non. Le plus important, reste que vous trouviez votre propre voie et, votre priorité number one : que vous et votre moitié soyez heureux(ses) du résultat.

Qui dit témoin ou demoiselle d’honneur, dit qu’ils ont le droit de prévoir un discours ou toute autre activité secrète pour célébrer votre union lors de votre réception.

Et dans certains cas, tout ne se passe pas comme prévu. Casseroles dévoilées au grand jour, erreurs de jeunesse, choses qu’on aurait préféré garder pour soi… Cela peut vite tourner à l’étalage de votre vie privée si vous ne posez pas des limites.

7- La pire des erreurs à ne pas faire : Vous auto-censurer :

Que ce soit parce que vous pensez que ce n’est pas écologique ou parce que vous pensez ne pas y arriver et ne pas être à la hauteur.

Concernant la première partie, je vous renvoie aux paragraphes précédents. Et pour la seconde, j’ai à vous dire que tant que vous n’avez pas essayé, vous ne saurez jamais si vous allez y arriver ou non.

Même si vous échouez ? Et vous avez peur qu’on vous juge par rapport à cela ? Bonne nouvelle : ça fait partie du jeu. Vous voulez que je vous dise ? Dans ce cas-là, vous pourriez tout de même être fière de vous car vous êtes passée à l’action. Et ça, on ne peut pas en dire autant de tout le monde, en particulier de ceux qui critiquent gratuitement. Qui sait, le résultat pourrait même dépasser vos espérances 😄.

Attention : Je parle uniquement des actions que vous aimeriez bien mettre en place mais pour lesquelles vous n’osez pas. Pas celles que vous n’avez pas du tout envie de faire. Celles-là, laissez-les au placard 😁.

Et vous ? Quelle est votre astuce préférée pour NE PAS organiser un mariage éco-responsable ?

Avez-vous déjà fait une de ces erreurs ?

A bientôt pour un prochain épisode !

Aude