vous sentir coupable

Les choses pour lesquelles vous n'avez pas à vous sentir coupable

La période des préparatifs de mariage peut s’apparenter autant au Paradis… Qu’à l’Enfer. Si certaines d’entre vous vont avoir le bonheur de voir tout tourner comme sur des roulettes, d’autres devront se battre avec les avis malvenus de leur entourage, les couacs à répétition, et une immense culpabilité.

Culpabilité car elles auront le sentiment de ne pas faire aussi bien que les autres. Culpabilité car elles auront l’impression que malgré tous leurs efforts, jamais elles n’arriveront à avoir le mariage de leurs rêves. Culpabilité car jusqu’au bout, on les punira pour leurs idées avec des phrases comme la fameuse “Mais ça ne fait pas mariage”.

Pourtant, qu’on se le dise, il y a plein de choses pour lesquelles vous n’avez PAS à vous sentir coupable pendant vos préparatifs de mariage.

Vous voulez des exemples ?Je vous laisse écouter cet épisode sans plus tarder. J’espère qu’il vous aidera à ne plus culpabiliser, dire m**** et vous permettre d’organiser VOTRE mariage. Pas celui de quelqu’un d’autre.

Vous sentir coupable de prendre des pauses quand vous en avez besoin :

Comme pour chaque événement du quotidien, cela peut vous arriver d’être moins motivée. De ne pas avoir envie. De juste vouloir rester sur votre canapé et regarder des films toute la journée. Le problème, c’est que ce “comportement” peut être mal perçu. Dans une société qui va toujours très vite, qui valorise la productivité et les réussites, le fait de juste ne pas avoir envie peut être mal vu. Vous voulez savoir ? On s’en fout de ce que les gens pensent. Si vous n’avez pas envie, si vous avez besoin de ralentir, alors faites-le.

N’hésitez pas à prendre du temps pour vous. Sortir, faire ce que vous aimez, déconnecter un peu de l’organisation de votre mariage.

Si c’est votre plus grande crainte, rassurez-vous : vous n’allez pas prendre de retard. Au contraire, vous allez surtout en prendre si vous continuez sur cette voie. En continuant à vous épuiser, vouloir avancer à tout prix alors que votre cerveau et votre corps ne veut pas aller dans la même direction. Là, c’est surtout le burn-out que vous risquez. Et à terme, vous risquez de ne plus être motivée du tout pour continuer vos préparatifs de mariage.

vous sentir coupable

Ne pas écouter vos proches, organiser votre mariage selon leurs désirs :

Si vous êtes un peu comme moi, vous ne souhaitez pas qu’il y ait de conflit parmi votre entourage. Donc, si ces derniers vous font des demandes par rapport à votre mariage (Exemple : “Est-ce que je peux venir avec mon copain que tu ne connais pas ?”, “Tu devrais engager un magicien, sinon personne ne va s’amuser”, “Il faut un service à table, sinon ça ne fait pas mariage”), vous allez accepter. Surtout si les remarques viennent de personnes déjà mariées. Ne connaissant rien au monde du mariage, vous allez vous dire “Vu qu’ils se sont déjà mariés, ils savent mieux que moi ce qu’il faut faire”.

Mais ce type de remarques contribuent également à enfermer votre mariage dans une case, et vous brider dans votre processus créatif. Evidemment, si on vous dit que vos choix ne font pas mariage, vous allez paniquer, vouloir les modifier et opter pour une approche plus traditionnelle. Après tout, vous voulez que vos invités voient que c’est un mariage.

Sauf que ces remarques sont aussi utiles qu’un remake de The Last of Us si vous voyez de quoi je parle 😊. C’est votre mariage. Il n’y a pas de façon type d’organiser un mariage. On s’en fout de l’avis de vos proches. Ils peuvent vous conseiller, vous donner leur avis. Mais au final, vous êtes la seule avec votre fiancé à prendre les décisions.

Vous sentir coupable de donner vie à vos idées les plus folles, vous écouter :

Si vous ne travaillez pas dans le monde du mariage, en vous fiançant, vous ne connaissez rien du tout à ce milieu. Logiquement, vous allez vous inspirer de ce qui s’est déjà fait pour se donner des idées, et voir ce qui est possible de faire. Le problème, c’est qu’à force de trop vouloir suivre les idées des autres, vous allez trop vous enfermer dans des cases. Vous vous dites que si ça a été fait comme ça, ce n’est pas pour rien, et que ce n’est pas possible de faire autrement.

Pour moi, vous devez certes vous inspirer, mais aussi vous écouter. Je suis convaincue que vous avez de superbes idées. Vous avez tort de penser que vos idées sont moins extraordinaire que tout ce que vous voyez sur Pinterest. Donc, il ne faut pas hésiter à ne pas suivre les tendances si elles ne vous conviennent pas.

N’hésitez pas à faire quelque chose de grand, d’ambitieux si vous en avez envie. Si jamais vous vous rendez compte que c’est trop compliqué, n’ayez pas peur de revoir vos idées à la baisse. Si ça vous prend trop de temps, de santé mentale, ne le faites pas et trouvez une autre solution. Cela ne se verra pas si vous ne le dites pas.

Même si vous sortez des codes, si vous faites un petit mariage, qui ne soit pas “grandiose”. Si on vous critique, le plus important reste que cette journée vous ressemble de A à Z.

Bref, vous n’avez pas à vous sentir coupable d’être vous même. Parce que c’est ce qui fera que vous aurez un mariage unique. Qui vous fera encore kiffer dans dix ans parce que vous et votre moitié aurez eu un mariage qui vous correspondaient à 100%.

En conclusion :

Si je devais mettre en valeur une chose aujourd’hui, c’est que vous ne devez pas vous sentir coupable de ne pas avoir un mariage “parfait”. De faire les choses comme vous les sentez. D’écouter vos envies même si elles feraient se retourner votre arrière-grand-mère dans sa tombe. De stresser. De craquer. De pleurer. Puis se remettre en selle pour tout déchirer.

Alors débarrassez-vous de cette culpabilité et profitez à fond !

Et vous, y’a-t-il un élément dont vous vous sentez coupable par rapport à votre mariage ?

A dans deux semaines pour un prochain épisode !

Aude