gérer les imprévus

Comment anticiper et gérer les imprévus le jour de son mariage ?

Quand des futurs mariés imaginent le mariage de leurs rêves, on retrouve très souvent les mêmes éléments.

Du soleil, du bonheur, une belle robe blanche et tous ses proches réunis pour célébrer l’amour, le vrai… Avec des envies propres à chacun 😉.

Mais en aucun cas, on n’a envie d’imaginer que notre robe risque de se déchirer, notre gâteau de tomber ou que notre fiancé fera une chute et devra aller à l’hôpital à la place de la Mairie.

Pourtant, à un moment ou un autre de vos préparatifs, il faut prendre en compte la possibilité que les choses ne se passeront pas forcément comme vous le souhaitez. Et qu’il vaut mieux être prête quand ces événements pointeront le bout de leur nez. Ce qu’on n’espère pas, bien entendu 😁.

Voici donc mes conseils pour anticiper et gérer les imprévus le jour de son mariage.

Ce qu'on entend par imprévu :

Par imprévu, on entend tous les événements qu’on ne peut pas prévoir, qu’il s’agisse d’incidents plus ou moins grave.

Après tout, on voudrait que tout soit parfait pour notre mariage. Et ces imprévus ont tendance à bien nous énerver.

Pourquoi cela ? Car si ces événements ne sont pas bien géré et anticipé, cela peut potentiellement ruiner votre mariage.

Mes conseils pour vous aider à gérer les imprévus au mieux :

1- Faites une liste de tout ce qui pourrait mal tourner et comment vous comptez agir pour régler le problème :

Cette liste ne sera pas forcément complète car on ne peut pas savoir avec certitude tout ce qui pourrait se passer.

Cela peut être également complexe à faire. Après tout, c’est notre mariage. On n’a pas forcément envie de penser au négatif mais c’est nécessaire pour justement vous enlever un poids au cas où ces soucis se réaliseraient.

2- Gérer les imprévus en n'hésitant pas à demander à plusieurs personnes de vous aider à affiner la liste.

Après tout, vous aurez sans doute plus d’idées à plusieurs ! Vous aurez donc aussi plus d’idées originales pour vous aider à les résoudre. Vous avez tout à y gagner !

3- Vos proches peuvent également vous aider à gérer les imprévus s'ils se produisent le jour de votre mariage :

Vos témoins, votre famille ou même votre wedding planner. Si jamais vous n’avez pas de wedding planner, vous pouvez répartir les tâches en amont de votre Jour J entre vos proches, en fonction des envies et compétences de chacun.

Si chacun a un plan spécifique à suivre, cela vous fera autant de choses en moins à penser pour profiter de votre mariage.

4- N'oubliez pas que personne n'est parfait :

Les imprévus, qu’ils soient prévus ou non, ça arrive. Et vous en aurez forcément, qu’ils soient petits ou grands.

Certes, c’est très difficile de prendre du recul. Mais vous devez à toux prix faire en sorte de ne pas les laisser gâcher vos préparatifs ainsi que votre mariage.

Raison pour laquelle c’est très important de bien vous entourer pour vous aider à gérer ces situations !

10 imprévus classiques et comment les résoudre :

gérer les imprévus

1- Le mauvais temps joue les invités surprises :

Le mauvais temps est un imprévu tout ce qu’il y a de plus classique.

Mais je vois encore trop de futures mariées s’inquiéter de la météo, paniquer à deux semaines de leur mariage qu’il n’y aura pas un grand soleil, alors que ce serait plus simple de prévoir un plan B dès le départ.

  • Votre lieu de réception peut-il mettre des salles, des espaces intérieurs à votre disposition ?
  • Pouvez-vous vous replier sous une tente ? Un barnum ?

N’oubliez pas aussi de prévenir vos invités pour qu’ils puissent prévoir de quoi se couvrir au cas où.

Et si ce n'est pas prévu ?

Renseignez-vous dès maintenant sur les solutions possibles avec votre lieu de réception notamment. Et prévenez aussi vos invités pour qu’ils ne soient pas pris au dépourvu.

2- Gérer les imprévus quand les invités se perdent :

Imaginez : vous donnez rendez-vous à un endroit à une heure précise. Et pile à l’heure, vous apprenez que 2-3 invités sont perdus.

C’est encore pire si ce sont vos témoins avant la cérémonie. Ou si les animations ou les photos de groupes commencent. Vous qui détestez les retards, c’est un peu mal barré !

Comment l'anticiper avant le mariage ?

Donnez des indications précises sur le faire-part. Comment accéder à votre lieu en transports en commun, ce qu’ils doivent noter sur le GPS, les coordonnées précises…

Et quand vous allez visiter le lieu, notez bien les difficultés éventuelles que vous avez eu pour les signaler à vos invités. Comme ça, vous parez à toutes les difficultés !

Si ce n'est pas prévu ?

Déléguez à quelqu’un le soin de les orienter pour que vous n’ayez pas à y penser.

Si vos témoins pour la cérémonie sont en retard, vous pouvez changer de témoin même quelques minutes avant le mariage. Bon OK, ce n’est pas forcément l’idéal mais vous n’aurez pas forcément le choix.

Sachez que l’officiant peut nommer quelqu’un si vous en avez besoin. Et si jamais vous avez quatre témoins, sachant que :

– Vous n’avez besoin que de deux témoins.

– Il n’y a aucune distinction entre les témoins des mariés.

C’est bon aussi, aucune raison de paniquer.

Et si malgré toutes vos précautions, des personnes se perdent, essayez de relativiser au maximum 😁.

3- Gérer les imprévus quand les enfants ne tiennent pas en place :

Une question que vous pouvez vous poser si vous avez des enfants à votre mariage. Comment les occuper ? Comment faire en sorte qu’ils ne dévalisent pas le bar à bonbons ? Comment faire s’ils deviennent intenables et que rien ne peut les faire s’arrêter ?

Comment l'anticiper avant le mariage ?

Qui s’occupe d’eux ? Les parents ? Des babysitters pour l’occasion ?

Est-ce que vous allez aussi autoriser les enfants à votre mariage ? C’est un sujet assez polémique car certaines personnes peuvent se sentir blessées d’être invitées et pas leurs enfants.

Dans le cas où les enfants sont acceptés, quelles sont les activités que vous allez prévoir pour les occuper ? Pensez également à bien doser les bonbons et les boissons s’il y en aura pour éviter qu’ils ne dévorent tout, que tout le monde en ait et éviter la crise de foie avant le repas.

N’hésitez pas aussi à prévoir couchages si les enfants sont fatigués pour leur permettre de se reposer. Les parents vous en remercieront !

Les enfants ne tiennent pas en place tout de même ?

En fonction de la solution choisie, les babysitters ou les parents ont la responsabilité de vos enfants.

Alors, ce ne sera pas à vous de vous en occuper.

Et si jamais vous constatez que certains enfants ne sont pas surveillés par les personnes concernées, n’hésitez pas, que ce soit vous ou quelqu’un d’autre à aller voir lesdites personnes pour trouver une solution.

4- Un invité se décommande :

Hé oui, je vous avais dit qu’on allait parler de sujets très pénibles !

Mais surtout dans les conditions actuelles, vous pouvez vous préparer à vous attendre à quelques annulations, de dernière minute ou non.

Comment l'anticiper avant le mariage ?

C’est un sujet que j’ai déjà abordé dans l’épisode 11 du podcast.

Voici ce que je vous conseille de faire :

  • Comment réallouer les ressources ? Comment éviter d’avoir dépenser de l’argent pour rien ? Comment éviter de gaspiller ?
  • N’essayez pas de convaincre les personnes récalcitrantes, et prenez du recul sur la situation. OK, peut-être que vous aviez envie d’avoir cette personne à votre mariage. Mais si elle ne veut pas venir, inutile de vous forcer à faire venir quelqu’un qui ne va pas vouloir profiter du Jour J. Autant vous entourer de personnes qui ont vraiment envie d’être présentes pour vous Inviter d’autres personnes !

Une personne ne vient pas le Jour J ?

C’est encore plus énervant de constater que certaines personnes ne se pointent pas le Jour J même si elles vous ont confirmé qu’elles viendraient.

Le but dans ce moment-là est de rester calme et de ne pas laisser ça gâcher votre mariage. Même si c’est trèèèèèèès pénible. Donc soit vous engueulez les absents un bon coup et ensuite on en parle plus, soit vous déléguez cette tâche à un proche.

En ce qui concerne les prestataires, on en reparle un peu plus bas.

5- Gérer les imprévus quand vos invités ont un peu trop forcé sur la boisson :

Une question légitime si vous prévoyez de l’alcool à votre mariage. Et que vous savez que certains de vos invités ont une relation amour-haine avec ces boissons.

Comment l'anticiper avant le mariage ?

Demandez conseil à votre traiteur/votre fournisseur de boissons sur les quantités optimales comme le nombre de bouteilles par personne. Ce seront les personnes les plus capables de vous répondre.

Si c’est un sujet qui vous fait vraiment peur, prévoyez juste les quantités suffisantes.

Repérez bien les personnes problématiques sur ce sujet concernant vos invités. Comment allez-vous faire en sorte qu’ils ne boivent que le nombre de verres autorisés ? Un système de tampon ? Des tickets ?

Prévoyez également suffisamment de softs (sodas, eau, thé, café, jus de fruits). Et si on vous dit que les boissons ne sont pas assez variées contrairement à l’alcool, prévoyez plusieurs parfums 😉. Quand je vous dis qu’on peut s’amuser sans alcool !

Un invité se saoule le Jour J ?

Là, c’est un peu plus compliqué à gérer 😅. Pour reprendre l’idée des couchages pour les enfants, vous pouvez également en faire une version adulte pour les cas les plus désespérés.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à isoler les personnes problématiques, et veillez à bien leur couper les vivres.

Et même si cela paraît évident, empêchez-les de reprendre le volant seul. C’est pour cela qu’il peut être intéressant de choisir un lieu avec des hébergements pour la nuit.

gérer les imprévus

6- Des disputes éclatent :

Comme pour le cas des personnes bourrées, si vous avez vent de conflits entres certains de vos invités, vous pouvez vous inquiéter des possibles répercussions sur votre mariage.

Comment l'anticiper avant le mariage ?

Faites l’inventaire des conflits en cours parmi vos invités, et gardez une trace de qui ne peut pas blairer qui.

Puis, posez-vous la question : est-ce que vous les invitez ou non ? Certes, vous serez sans doute plus tranquille si vous ne les invitez pas. Mais si vous les voulez vraiment à votre mariage, surtout ne vous en privez pas, des solutions existent.

Espacez-les suffisamment sur le plan de table. Parlez-leur à part en leur expliquant calmement et logiquement la situation. Faites appel à leur bon sens, leur flair de grande personne et encouragez-les à ne pas se parler, à en profiter pour sociabiliser avec les autres invités. Surtout si vous avez invité suffisamment de monde pour les garder séparés toute la journée.

Une dispute éclate malgré tout ?

Séparez-les tout en ne donnant pas l’impression que votre mariage tourne à l’octogone.

Encore une fois, l’idée des hébergements et des couchages vous sera très utile le temps que les « protagonistes » de la dispute se calment.

Et même si les autres invités l’ont remarqué, cela vous fera peut-être une anecdote à raconter plus tard 😁.

7- Gérer les imprévus quand vous tombez malade :

Qu’on ait une constitution solide ou non, personne n’est à l’abri d’un rhume, d’une toux ou pire avant son mariage.

Cela marche aussi si vous ou quelqu’un d’autre se blesse tout au long de la journée.

Comment l'anticiper avant le mariage ?

Si vous présentez des symptômes quelques jours avant, je vous encourage à ne pas attendre et aller voir votre médecin immédiatement.

Suivez scrupuleusement ses recommandations, prenez vos médicaments, reposez-vous… Mettez toutes les chances de votre côté pour être en forme le Jour J.

Si jamais vous n’êtes pas entièrement rétablie, constituez-bien votre trousse de secours et rajoutez tout ce dont vous avez besoin pour tenir le coup.

En cas de petits bobos, elle sera aussi redoutable pour les premiers soins et empêcher que la situation ne s’aggrave.

Vous tombez malade le Jour J ?

Encore une fois, la trousse de secours sera aussi votre meilleure amie ! Et si jamais vous n’en avez pas, priez pour avoir une pharmacie proche de votre lieu de réception et envoyez votre témoin vous ramener ce dont vous avez besoin.

8- Gérer les imprévus quand vos témoins vous ont prévu un discours/diaporama bien gênant :

Qui dit témoin ou demoiselle d’honneur, dit qu’ils ont le droit de prévoir un discours ou toute autre activité secrète pour célébrer votre union lors de votre réception.

Et dans certains cas, tout ne se passe pas comme prévu. Casseroles dévoilées au grand jour, erreurs de jeunesse, choses qu’on aurait préféré garder pour soi… Cela peut vite tourner à l’étalage de votre vie privée si vous ne posez pas des limites.

Comment l'anticiper avant le mariage ?

Prévenez les personnes concernées de vos envies et de vos limites si elles souhaitent vous organiser une surprise.

Cela reste avant tout votre mariage, et vos témoins doivent respecter vos envies. Ou alors, s’ils trouvent que vous êtes trop coincée et que vous les privez trop, changez de témoins, vous ne le regretterez pas.

Si vous le souhaitez, laissez-leur la liberté sur le format des surprises, vous les prévenez juste de ce que vous souhaitez ou non concernant le fond.

Et si ce n'est pas prévu ?

Si jamais votre meilleur ami a choisi de vous coller la honte devant 200 personnes, gardez un sourire de convenance. Vous devez montrer que cela ne vous atteint pas, même si au fond, vous souhaitez être enterrée six pieds sous terre.

Vous pouvez également demander discrètement d’arrêter. Soit avec un signe universel qui se traduit par : « C’est bon, ça suffit » ou en demandant à une personne de le faire pour vous. Je vous autorise même à être un peu mesquine et pourquoi pas couper le micro voire le diaporama. En toute discrétion bien sûr, le but n’est pas de faire une scène.

Je vous conseille également de ne pas confronter les coupables à chaud. Inutile de vous pourrir le moral plus que nécessaire. Sans oublier que les engueuler de but en blanc n’est pas l’idéal pour prendre des décisions posées.

Préférez en parler quelques jours après, une fois votre colère retombée, pour leur expliquer que vous n’avez pas du tout apprécié cela. Même si vous n’en n’aviez pas parlé en amont.

9- Les personnes qui ne respectent pas votre dress-code :

Alors, ici, on a deux cas de figure :

  • Ceux qui ne respectent pas le dress-code alors que c’était écrit sur le faire-part.
  • Le non-respect mais rien n’était écrit sur le faire-part. Exemple : l’invitée qui arrive en blanc. Un sujet qui fait assez débat dans le monde du mariage, je dois le reconnaître. Pour certains, c’est évident que seule la mariée doit être en blanc, alors que d’autres personnes s’en fichent complètement et acceptent que d’autres personnes qu’elles en portent.

Comment l'anticiper avant le mariage ?

Si vous souhaitez un dress-code particulier, ou même pour interdire certaines choses, le meilleur moyen reste de prévenir vos invités. Alors OK, cela peut paraître évident pour vous mais cela ne l’est pas forcément pour tout le monde.

Donc si vous tenez vraiment à être la seule à porter du blanc, une petite indication dans ce sens ne saurait faire de mal.

Et si vous n'arrivez pas à le prévoir ?

Encore une fois, plus facile à dire qu’à faire, mais restez calme.

Après tout, rappelez-vous que c’est vous la plus belle du jour. Et qu’il est hors de question d’avoir dépensé tout ça pour rien. Alors vous respirez, vous n’allez pas avoir une Pippa Middleton bis 😅.

10- Gérer les imprévus quand les prestations ne ressemblent pas à ce que vous aviez espéré, ce qui avait été convenu :

Cela peut être très embarrassant, sinon énervant de voir que vous avez passé des heures à peaufiner votre mariage avec vos prestataires pour vous rendre compte au final que rien ne correspond à ce que vous souhaitiez.

Que ce soit un DJ envahissant, un photographe qui oublie la moitié des photos, le gâteau qui tombe… Sur le coup, ça ne vous fait pas di tout sourire.

Comment l'anticiper avant le mariage ?

Appelez tous vos prestataires deux semaines avant votre mariage voire la veille pour faire un point. Histoire de vous rassurer et que tout le monde se rappelle exactement ce qu’il a à faire. Cela permet aussi de vous assurer que chacun sera sérieux et fera son travail tel que vous en aviez convenu ensemble.

Mais comme pour tout le reste, cela reste important de bien choisir ses prestataires pour éviter ce genre de déconvenues avant votre mariage. Autant passer du temps et être sûre que vous soyez sur la même longueur d’ondes pour minimiser les risques.

Et comme nous en parlions aussi dans l’épisode 11, il existe des solutions si jamais les choses ne se passent pas comme vous l’aviez espéré.

Vous découvrez la "surprise" le Jour J ?

Voici des exemple de ce que vous pouvez faire :

  • DJ ou prestataire envahissant : Faites un petit rappel à l’ordre de ce qui avait été convenu.
  • Le gâteau qui tombe : OK ce n’est pas cool mais rigolez-en. Cela arrive même aux meilleurs, et ce n’est pas forcément de la faute de votre prestataire. N’hésitez pas à en parler avec lui pour voir exactement ce qu’il s’est passé et trouver l’origine de la chute. Et n’hésitez pas à prévoir des mignardises à côté, même si ce sera au final par pure gourmandise.
  • Le photographe qui ne prend pas les bonnes photos : Rappelez-lui les photos que vous souhaitez.

Si jamais vous devez remonter les bretelles de quelqu’un, faites en sorte que quelqu’un d’autre s’en charge. Encore une fois, le but reste de vous épargner le maximum de stress et d’énergie négative.

J’espère que tous ces conseils vous seront utiles et vous aideront à mieux anticiper et gérer les imprévus pour votre mariage !

Si vous avez encore des interrogations à ce sujet, n’hésitez surtout pas à m’en faire part. Je serai ravie de répondre à vos questions 😁.

Et vous, comment allez-vous anticiper et gérer les imprévus le jour de votre mariage ?

Sur ce, je vous souhaite une bonne semaine et je vous dis à très vite pour un prochain épisode !

Aude