débuter l'organisation‌ ‌de‌ ‌votre‌ ‌mariage‌

Comment bien débuter l'organisation de votre mariage ?

J’ai toujours considéré l’organisation d’un mariage comme la charpente d’une maison. Si elle n’est pas solide et bien travaillée dès le départ, c’est tout votre projet qui risque d’en découler.

Dans un cas comme dans l’autre, les premières étapes sont cruciales car elles vont donner le ton à la suite des événements. Alors mieux vaut mettre toutes les chances de votre côté pour être sûre de cartonner dès le départ. Raison pour laquelle il est crucial de bien débuter l’organisation‌ ‌de‌ ‌votre‌ ‌mariage‌.

Dans ce nouvel épisode de podcast, je vous propose de partir à la découverte des 7 étapes indispensables que vous devez absolument faire avant d’entamer vos préparatifs et l’organisation de votre mariage.

En effet, ces étapes sont importantes non seulement pour vous aider à mieux déterminer ce que vous souhaitez pour votre mariage mais également vous aider à gagner du temps et être plus sereine pour débuter comme il se doit cette année de préparatifs.

Pourquoi bien débuter l'organisation‌ ‌de‌ ‌votre‌ ‌mariage‌ ?

1- Pour gagner du temps :

OK, à la fin de cet épisode, vous allez sans doute me dire que ce que je vous suggère va prendre du temps.

Ce qui est vrai mais une fois que vous avez fait ces étapes, vous n’avez plus à les refaire. Vous faites un gros travail et dès que vous en avez besoin, vous avez tout à disposition. Vous n’avez plus à ressortir le fruit de votre travail et passer à l’action !

2- Vous savez ce que vous voulez :

Une fois toutes ces étapes passées, vous n’avez plus qu’à affiner et passer à l’action 😉.

3- Diminuer votre charge mentale :

Vous avez déjà posé votre cerveau et réfléchi à tout en amont. Donc vous n’avez plus besoin d’y repenser, vous avez déjà tout noté ! Vous n’avez plus qu’à.

débuter l'organisation‌ ‌de‌ ‌votre‌ ‌mariage‌

Comment bien débuter l'organisation‌ ‌de‌ ‌votre‌ ‌mariage‌ ?

1. Choisir la date :

Sans cela, impossible même de débuter quoique ce soit ! Vous ne pouvez pas commencer l’organisation de votre mariage sans déjà savoir quand votre mariage va avoir lieu.

Comme pour le reste, je ne vous conseille pas de vous presser pour choisir la date sauf si vous souhaitez un mariage express. Il faut que vous preniez le temps de choisir une date qui vous arrange le plus et si possible qui puisse vous garantir du monde à votre mariage.

Je vous conseille de laisser au moins 12 mois entre la date où vous annoncez votre mariage et le Jour J pour que vos invités puissent anticiper les déplacements, les congés… Et vous éviter au maximum les « Je ne peux pas venir, je pars en vacances ! » Ou « Je ne peux pas, j’ai tournoi de ping-pong ! »

Les éléments à prendre en compte pour choisir votre date :

Pour choisir la date idéale, il y a énormément d’éléments qui rentrent en compte :

  • Vos préférences. Avez-vous envie de vous marier à une période particulière de l’année ? À une date importante pour vous ?

  • En fonction de votre travail. Y’a-t-il une période où vous pourrez plus facilement prendre des congés qu’une autre ? Partirez-vous en lune de miel juste après votre mariage ?

  • La saison. L’été est souvent considéré comme la saison des mariages puisqu’en moyenne 60% des couples se marient sur cette période.

Mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas vous marier à un autre moment de l’année.

Cela peut représenter un frein surtout si vous habitez et que vous souhaitez vous marier dans une grande ville.

Vous pouvez avoir plus de difficultés à bloquer une salle, des prestataires et une date sauf si vous vous y prenez très en avance.

  • Le jour. Comme pour l’été, le samedi reste le jour de prédilection pour se marier.

Et vous avez donc les mêmes avantages à se marier un autre jour que le samedi. Même si le plus compliqué restera sans doute de rassembler vos invités 😉.

ATTENTION :

Ce n’est pas un problème général. Je dis juste que sur les endroits où il y a le plus de demandes, cela peut être difficile d’obtenir exactement ce que l’on souhaite. Mais ce n’est pas impossible non plus.

Enfin, les prestataires font toujours payer plus cher en saison/le samedi qu’en hors saison puisqu’il y a plus de demandes.

2- Choisir le secteur où vous voulez vous marier :

Concernant le lieu, avant de vous mettre à la recherche de la salle idéale, délimitez le secteur géographique où vous souhaitez vous marier. (20, 30, 50 km…). Sachant que vous ne pouvez pas vous marier n’importe où en France

Vous pouvez vous marier soit :

  • Dans la commune d’habitation d’un des deux époux s’ils y habitent depuis plus d’un mois. Il s’agit du lieu de résidence officiel, celui qui est inscrit sur vos papiers.

  • Dans la commune de votre résidence secondaire. Un lieu où vous habitez de façon stable mais pas forcément votre domicile principal. Mais vous devez y habiter continuellement pendant le mois qui précède la date de la publication des bans.

  • La commune de résidence d’au moins un des deux parents qu’elle soit principale ou secondaire.

Une vérification de votre lien avec la commune peut être faite lors de l’établissement du dossier de mariage.

3- Définissez votre thème :

Ou du moins une ligne directrice autour de laquelle vous allez faire tourner toute votre décoration, l’ambiance, les couleurs etc. de votre mariage.

Il s’agit avant tout de définir l’aura, l’ambiance, l’émotion que vous souhaitez transmettre à vos invités.

Vous pouvez le choisir en fonction :

  • D’un style que vous aimez : Champêtre, baroque etc…

  • Une de vos passions : film, série, sport…

  • Une ou plusieurs couleurs

Ce n’est évidemment pas obligatoire si vous n’en avez pas envie, si vous n’avez pas d’inspiration, ou si vous n’avez pas envie/peur de trop vous restreindre.

Mais pour moi, cela reste tout de même important de bien définir tout ce que vous souhaitez ou non pour votre mariage pour éviter de perdre du temps et de l’argent et alléger votre charge mentale le moment venu.

Et pour celles que ça intéresse, j’avais organisé tout un live à ce sujet 😉

4. Déterminer votre cahier des charges :

On a déjà abordé ce point par petites touches depuis le début de l’épisode.

Maintenant on va approfondir et parler de tout le reste.

Le cahier des charges est un document qui reprend tout ce que vous souhaitez pour l’organisation de votre mariage ou non. Mais genre, tout.

Il s’agit avant tout d’une étape de brainstorming. Vous allez enlever les barrières, les filtres que vous pouvez avoir et noter tout ce à quoi vous pensez.

Vous pourrez faire le tri ensuite avec votre conjoint et vous mettre d’accord.

Vous pouvez également en profiter pour déterminer vos priorités, tout ce qui est non négociable, là où vous avez une marge de manœuvre… Bref, tout ce que vous voulez absolument.

débuter l'organisation‌ ‌de‌ ‌votre‌ ‌mariage‌

Cela concerne aussi bien :

  • Les prestataires que vous souhaitez ou non. Vous pouvez vouloir absolument un bar à bière et pas un traiteur avec service à table pendant 4 heures.

  • Le style de décoration, les éléments à incorporer. Si vous souhaitez des rubans de partout et aucune fleur, des paillettes, strass etc. C’est le moment de le noter.

  • Les animations

  • Le repas

  • Les tenues : Comment vous imaginez votre robe de princesse

  • Comment vous définissez votre mariage idéal ? Quels sont les mots qui vous viennent en tête quand vous y pensez ?

  • Qu’est-ce qui vous inspire quand vous regardez sur Pinterest ou autre ?

  • Qu’est-ce que vous avez vu à la télé, au mariage de proches que vous souhaitez reproduire ou non ?

ATTENTION :

Ce n’est pas obligé d’être tout figé. Pour la simple et bonne raison que vous ne savez pas tout ce qui se fait dans le milieu dans le milieu du mariage. Votre vision va s’affiner au fur et à mesure de vos préparatifs, soit grâce à vos recherches, vos apprentissages. Mais aussi grâce à l’aide de vos prestataires qui seront les plus à même de vous conseiller.

5. Déterminer votre budget :

Vous allez devoir fixer votre budget (ou une fourchette) par poste identifié.

C’est une étape très importante, puisque cela va vous permettre de vous fixer des directives, suivre vos dépenses, et adapter au fur et à mesure de votre avancée. Bien sûr c’est aussi idéal si vous avez un petit budget et que vous ne pouvez pas vous permettre de dépasser.

Pour cela, vous devez prévoir : 

  • Les dépenses que vous souhaitez par poste. Évidemment, ce n’est pas obligé d’être un montant fixe si vous pouvez vous laisser de la marge et s’adapter s’il y a des imprévus.

Ce n’est pas obligatoire non plus de passer des heures à regarder les prix de tous les prestataires et les noter. Déjà car tous ne les notent pas sur leur site (et cela peut représenter une petite de temps de tout devoir les contacter pour avoir un devis) et cela peut changer si vous avez des désirs spécifiques.

Mais vous pouvez vous renseigner en lisant des articles qui estiment ce qui se fait en France, dans votre région. Vous pouvez aussi solliciter les groupes de futures mariées de votre région pour savoir quelles prestations elles ont eu et combien elles ont payé

  • Comment allez-vous payer votre mariage ? Quelle partie de votre salaire pouvez-vous mettre par mois ? Avez-vous fait des économies pour cette occasion ? Vos proches peuvent-ils vous aider ? Allez-vous avoir des primes, un 13e mois que vous pouvez utiliser ? Pensez-vous faire un crédit ? …

 

Cela reste tout de même important de se laisser une marge d’erreur car on ne sait jamais ce qui peut se passer. D’où l’importance de suivre régulièrement son budget, à chaque grosse dépense, et noter les échéances de paiement de vos prestataires pour pouvoir anticiper et pallier si besoin.

6. Déterminer le rétroplanning de votre mariage :

Vous avez une liste plus ou moins définie de tout ce que vous devez faire entre le début de vos préparatifs et le Jour J.

Et maintenant, il va falloir répartir tout ça en fonction du temps dont vous disposez pour vous alléger et ne pas vous retrouver submergée.

Je vous conseille de répartir votre temps en fonction de vos impératifs personnels. J’imagine que vous n’avez pas que votre mariage à organiser, une vie à côté et vous devez en tenir compte.

Vous pouvez également en profiter pour voir si vous allez pouvoir bénéficier d’un coup de main. Vos proches peuvent-ils vous aider sur certains points ? Allez-vous engager une Wedding Planner ? …

Bien entendu, il y a des étapes obligatoires que vous devrez faire à une date précise :

  • Le dossier de mariage à rendre à une date à vérifier avec la commune où vous allez vous marier.

  • Il reste important de réserver la salle de réception avant d’attaquer la décoration. En effet, chaque salle a une forme, un style différent et vous aurez sans doute des besoins différents d’une salle à l’autre. Cela vaut aussi pour les autres prestataires notamment pour vérifier les infrastructures déjà présentes dans ma salle et anticiper sur ce dont ils auront besoin.

Vous trouverez beaucoup d’exemples de rétroplanning sur Internet si vous n’avez aucune idée de la manière dont répartir vos préparatifs.

7. Estimez votre liste d'invités :

Il s’agit bien d’une estimation et non de créer votre liste définitive 12 mois avant votre mariage. Car comme nous le savons tous, elle peut bouger jusqu’à la dernière minute (désistements, personnes qui vont vouloir en inviter d’autres…)

Estimer combien de personnes vous allez inviter à votre mariage peut vous aider à établir des devis, notamment pour le traiteur (vérifier quand leur communiquer le nombre final) ainsi que le budget pour éléments individuels (marque-place, cadeaux…)

Pour ce faire, je vous conseille de faire des listes :

 

  • Ceux que vous invitez d’office

  • Ceux pour lesquels vous hésitez

  • Ceux que vous ne voulez pas inviter du tout

  • Une liste pour les enfants puisqu’encore une fois, le traiteur peut vous demander le nombre d’enfants présents lors du repas.

Avec cette liste, vous aurez de quoi faire pour débuter l’organisation‌ ‌de‌ ‌votre‌ ‌mariage‌. Et la suite ? Vous verrez. Une fois ces étapes mises en place, ça viendra tout seul 😁.

Et vous ? Par quoi allez-vous débuter l’organisation‌ ‌de‌ ‌votre‌ ‌mariage‌ ?