organiser son événement soi-même

Organiser son événement soi-même avec Marie de Pink World Spirit

Dans cet épisode très spécial, j’ai le plaisir de recevoir pour ma toute première interview sur le podcast Marie de Pink World Spirit.
 
Marie est une event planner/organisatrice d’événements qui cumule beaucoup de casquettes : cheffe d’entreprise, salariée et maman, elle a également organisé son propre mariage toute seule, ce qui a déclenché son envie de se mettre à son compte.
 
Je suis donc très heureuse de l’accueillir sur le podcast où elle vient nous donner son ressenti et tous ses conseils d’experte pour vous aider à organiser son événement soi-même et sans pour autant perdre un temps monstre et s’arracher les cheveux.

Qui est Marie ?

Marie est une maman de 29 ans, passionnée de loisirs créatifs. Le côté maman est très important puisque cela signifie qu’elle a peu de temps maintenant. Plus jeune, elle avait l’habitude d’organiser des fêtes avec sa mère, qui lui a donc transmis son amour pour l’organisation et les évènements.

Le plus surprenant ? L’organisation d’événements n’était pas son premier choix de carrière. Marie a d’abord opté pour du droit, pour arrêter quand elle a constaté que ça ne lui plaisait pas du tout. Par la suite, elle a emménagé à Paris et à suivi une formation en 2016 pour devenir wedding planner, métier qu’elle souhaitait exercer de manière complètement digitalisée.

Ambition que Pôle Emploi, qui finançait sa formation, a vite stoppé. La raison ? Les gens n’avaient aucune envie de se digitaliser, de se faire accompagner pour organiser leur mariage et que donc ça ne marchera jamais (Venez on va retrouver ce conseiller 😁).

 

Quatre ans plus tard, après avoir travaillé dans l’administration, des regrets et la naissance de sa fille, elle décide de reprendre les choses en main pour que sa fille soit fière d’elle et dans le but d’amener du bonheur dans la vie des gens. Pink World Spirit est né.

Qu'est-ce qu'une event planner ?

Marie a donc choisi d’élargir ses horizons, de ne pas juste rester wedding planner mais devenir ce qu’on appelle une event planner/organisatrice d’événements.

Pour elle, son rôle est de :

  • Rendre magique chaque célébration
  • Accompagner ses clients pour les aider à organiser eux-mêmes leurs événements (sa spécialité)
  • Ou organiser leurs événements à leur place quand ceux-ci ne peuvent le faire.

Et ce, que ce soit pour des évènements personnels ou professionnels. Même si Marie a choisi uniquement de se spécialiser dans la première catégorie, dans le but de célébrer les bonnes nouvelles.

Quelle est la principale différence entre une wedding planner et une event planner ?

Les rôles sont à peu près identiques. Les deux métiers demandent les mêmes choses, les mêmes qualités.

Mais l’event planner va avoir bien plus de contrats en-dehors des mariages qu’une wedding planner.

 

Il ne s’agit pas également du même budget, puisque contrairement à un mariage, un anniversaire revient tous les ans. Et beaucoup ne peuvent se permettre de dépenser autant pour un anniversaire que pour un mariage. L’event planner sera peut-être plus dirigée vers les petits budgets.

Quelles sont les 3 qualités principales pour devenir event planner/aider les personnes autour de nous à célébrer leurs bonnes nouvelles ?

Marie a appelé ça les 3P :

 

  • Passion. On ne devient pas organisateur d’événements si on est passionné par la compta.
  • Patience. Incontournable. Si on n’arrive pas à être patient avec les clients, les prestataires, ce n’est même pas la peine d’y penser.
  • Pétillance. Un mot qui n’existe pas certes. Mais si nous n’avons pas ce peps, cette envie de mettre des paillettes dans la vie des gens : Fuyez !
organiser son événement soi-même

Qu'est-ce qu'organiser ton mariage seule t'aura appris ?

Bien que ce soit son propre mariage, Marie n’a pas hésité à se placer en tant que professionnelle et se dire « Si je l’organisais pour quelqu’un d’autre, comment je ferais ? Qu’est-ce qu’un pro me conseillerai ? Est-ce que c’est faisable ? ».

Ainsi, elle a pris beaucoup de recul sur la situation. Étant donné qu’elle était du genre à avoir 1 000 idées à la minute, elle s’est vite rendu compte qu’un professionnel lui dirait sans doute que tout ne serait pas faisable dans les temps.

Cette expérience lui aura donc appris que oui, on peut organiser tout son mariage soi-même. Mais que c’est très important d’éliminer le superflu pour se concentrer sur le principal, et de reconnaître qu’on a besoin d’aide, de déléguer. Vouloir faire soi-même, c’est bien, mais si on s’y dédie à 1 000%, on s’épuise à la tâche.

Est-ce que tu as bien réussi à t'entourer des bonnes personnes ? À bien déléguer à ton entourage ?

Au départ, la difficulté principale était que chacun donnait son avis. Mais au final, Marie et son fiancé ont toujours réussi à trouver des compromis et des solutions.

Ce qui l’a aussi beaucoup aidé est d’inclure son conjoint très tôt dans les préparatifs puisqu’on ne se marie pas seule. Ce qui fait qu’ils sentaient dès qu’ils avaient un problème et étaient en mesure de travailler à deux pour le résoudre rapidement.

 

Les grandes décisions étaient prises à deux, tout le monde se sentait impliqué ce qui fait que leur mariage était à leur image à tous les deux et pas uniquement à celle de la personne qui s’était la plus investie.

Petit conseil annexe :

Surtout n’hésitez pas à prendre des pauses quand vous en ressentez le besoin. Car c’est très important pour vous éviter de craquer et perdre toute motivation à l’organisation de votre événement, quelqu’il soit.

 

Rien de tel qu’une bonne pause pour revenir gonflée à bloc 😉.

Qu'est-ce que tu retiens de cette année ?

Le besoin de se digitaliser et de clarifier ses offres. Cela permet de rassurer les clients sur le fait que même si le gouvernement annonce une mauvaise nouvelle, rien ne s’arrête.

Et le fait de pouvoir continuer en ligne, accompagner à distance est plus important aujourd’hui qu’avant. Surtout que tout le monde n’a pas encore la possibilité de se réunir.

 

Alors même si c’est toujours agréable de se retrouver, de se voir, savoir qu’on a une alternative supplémentaire reste la meilleure chose à faire pour permettre aux couples qui veulent se marier de le faire dans les meilleures conditions possibles.

Quelles sont tes valeurs et les actions que tu mets en place pour les respecter et les faire vivre ?

  • Le respect. Si Marie promet de rendre un projet à une date X, va se noter une échéance deux jours avant pour être sûre que tout soit bouclé dans les temps. De même, elle évite d’envoyer des mails à n’importe quelles heures, elle essaye de se caler sur leurs horaires et de respecter tous ses engagements.
  • La générosité. Cela va se transmettre au travers des bonus. Exemple : X nombre de rendez-vous, X supports d’organisation, kit DIY à imprimer gratuitement, dessin de templates supplémentaires en fonction de ce qui a déjà été créé…
  • La bonne humeur. Peu importe ce qu’il se passe dans la vie personnelle, cela ne doit pas impacter la vie professionnelle. C’est très important pour les clients d’avoir en face quelqu’un de souriant, dynamique.

Est-ce que tu as eu des difficultés à trouver un équilibre entre ta vie de maman, ta vie de salariée et ta vie d'entrepreuneuse ?

Marie dort moins. Le rythme d’un bébé étant très incertain, ce qu’il faut, c’est être sûre d’avoir l’énergie pour pouvoir avancer quand le moment se présente.

C’est aussi savoir profiter de chaque moment (une sieste…) pour pouvoir avancer et savoir quand s’arrêter. Car si on n’est épuisé, on n’arrive à rien.

La difficulté reste quand même de s’écouter, et de prendre conscience des moments où on a besoin de faire une pause.

Est-ce que tu as des conseils à donner à toutes les personnes qui souhaitent organiser leur propre événement eux-mêmes ?

Dans tous les cas, pour organiser son événement soi-même, il faut commencer par un rétroplanning. Car sans, c’est la garantie d’aller droit le mur.

Même pour un petit événement comme un anniversaire où on pense qu’on en n’a pas besoin, cela évite d’oublier que les 50 fleurs en papier qu’on souhaitait faire ne sont toujours pas prêtes la veille.

Alors posez-vous une heure max avec votre support préféré, et en fonction de la date de votre événement (Car oui, il faut déjà commencer par fixer une date), faites la liste de tout ce que vous avez à faire et en étant logique, fixez-le dans votre rétroplanning.

Et ensuite, fixez votre budget. Car encore une fois, même si vous vous dites que « c’est un événement à petit budget/sans budget », à partir du moment où vous avez des choses à acheter et que vous ne pouvez pas vous permettre d’acheter tout et n’importe quoi : vous avez un budget.

Alors notez tout pour éviter que votre événement à petit budget ne se transforme en découvert de – 2 000€.

Je remercie encore Marie d’avoir accepté cette interview ! Cet échange était super enrichissant, rempli de bons conseils que je vous encourage à suivre afin d’organiser son événement soi-même comme une pro.

Vous pouvez retrouver Marie sur :

  • Instagram @pinkworldspirit
  • Son site Internet : pinkworldspirit.fr pour retrouver ses offres d’accompagnement, de création et de conseils gratuits pour vous aider à organiser votre événement dans les meilleures conditions possibles.
  • Son podcast : Pink World Moments

Car après tout, personne ne va mourir à la fin. Alors tout va bien se passer, respirez un grand coup, posez-vous et n’hésitez pas à dire les choses quand vous en avez besoin 😉.

Et vous, souhaitez-vous organiser un événement par vous-même ?