mariage éco-responsable

Pourquoi organiser un mariage éco-responsable ?

Bonjour à tous !

J’ai le plaisir de vous souhaiter la bienvenue dans le tout premier épisode de mon podcast « Mariage Engagé – Le podcast des futures mariées éco-responsables ».

Et pour lancer ce podcast sur les chapeaux de roue, quoi de plus naturel que de commencer par vous expliquer en quoi organiser un mariage éco-responsable vous est bénéfique. Puisqu’il s’agit tout simplement de mon activité et des valeurs que je transmets.

Cet épisode reprend donc le pourquoi de ce choix, les différents constats que j’ai pu faire et qui m’ont dirigé petit à petit vers les mariages éco-responsables.

 

ATTENTION : Cet épisode n’a absolument pas été pensé pour faire de la propagande. C’est un épisode subjectif, où j’expose mes raisons. En aucun cas ce n’est supposé représenter un avis général, et vous avez tout à fait le droit d’être d’accord ou non avec ce que je dis. D’ailleurs, dans tous les cas, je serai ravie d’en discuter avec vous plus en détail.

Être éco-responsable, c'est quoi ?

Pour moi, être éco-responsable reprend toutes les actions que vous allez mettre en place pour prendre soin de l’environnement mais aussi à plus grande échelle de l’humain et des animaux.

Il s’agit d’un domaine très vaste, et qui peut comprendre beaucoup d’éléments : zéro déchet, vegan, végétarien etc…

 

À vous donc de chercher et trouver ce que vous incluez dans votre définition d’éco-responsable.

Le constat général :

Il s’agit d’un constat global, ponctué de chiffres sur la situation écologique actuelle en France mise en perspective avec celle d’il y a 25 ans.

 

  • En moyenne, un Français produit 568kg de déchets par an.

  • En comparaison, en 2018, le bilan carbone moyen d’un Français était de 11 tonnes.

Qu'est-ce que l'empreinte carbone ?

L’empreinte carbone mesure la pollution générée par toutes nos actions sur une année. En d’autres termes, cela nous donne un indicateur de l’impact de nos activités sur le climat et l’environnement.

L’empreinte carbone globale reste tout de même en hausse (+7% par rapport à 1995). Mais si nous souhaitons comparer, l’empreinte carbone par habitant a quand même baissé (-5% sur la même période). Donc, le constat n’est pas tout noir non plus.

Le constat pour les mariages :

  • Le bilan carbone moyen d’un mariage est d’environ 15 tonnes. Allez, 10 tonnes si on enlève la lune de miel. Pour vous donner une idée, cela représente l’impact carbone de 7 allers-retours Dijon-Nice en voiture. Si ce n’est pas assez visuel, essayez juste de vous imaginer 15 tonnes de déchets devant votre porte. Ça fait beaucoup ? C’est le but 😉.

Bref, nous polluons plus lors d’un mariage que sur une année entière.

 

  • Sur ces 10/15tonnes, les transports représentent 80% de l’empreinte carbone d’un mariage. Exemple : les invités, les prestataires, les produits que vous achetez…

  • Un mariage avec 100 personnes génère en moyenne 180kg de déchets.

S’il n’existe pas encore suffisamment de données et d’études pour faire des comparaisons dans le temps, il est possible de réduire drastiquement l’empreinte carbone de son mariage grâce à des techniques simples et à la portée de tous. Et pour cela, je vous renvoie vers l’excellent livre Mariage Green qui vous donne tout plein d’astuces pour organiser votre mariage éco-responsable.

Les autres raisons pour lesquelles organiser un mariage éco-responsable :

Un mariage éco-responsable vous permet aussi de :

  • Rester en bonne santé, grâce à la consommation de produits de saison, biologiques et cultivés sans produits nocifs pour l’être humain, les animaux ou la planète.

  • Faire des économies. Il est possible d’être éco-responsable sans pour autant dépenser des milles et des cents grâce à des moyens simples. Exemple : organiser un mariage minimaliste.

  • Vous simplifier la vie. C’est une véritable invitation à vous recentrer sur l’essentiel. En enlevant tout le superflu de votre mariage, vous allez drastiquement diminuer votre charge mentale.

  • D’encourager un plus grand respect des droits des êtres vivants, de meilleures conditions de travail et un monde durable. Même si beaucoup pensent que les dégâts sont déjà faits, impossible de réparer, je pense qu’on peut tout de même faire des efforts et minimiser la casse non seulement pour nous mais aussi pour les générations futures.

Idée reçue à bannir à tout prix :

Organiser un mariage éco-responsable ne signifie pas que vous allez revenir en arrière. Vous n’êtes pas obligé d’arrêter la voiture, le smartphone si vous ne le souhaitez pas. Le but n’est pas de vous mettre mal à l’aise mais d’organiser votre mariage avec des moyens simples, adaptés à votre situation et vos envies.

Organiser un mariage éco-responsable : Mon message

L’éco-responsabilité en général n’est absolument pas réservé à une élite. Tout le monde peut le faire. Vous n’imaginez pas tous les moyens à votre disposition pour organiser un mariage éco-responsable. Il suffit juste de trouver les moyens adaptés à votre situation et vos envies, votre expérience et ça va rouler tout seul.

Gardez bien en tête que c’est impossible d’être à 100% éco-responsable. Car la perfection n’existe pas. Vous ne pouvez pas tout maîtriser et c’est OK. Vous imaginez si tout le monde savait tout ? Si tout le monde était parfait ?

De plus, je pars du principe que pour ne pas polluer, il ne faudrait pas vivre du tout car chacune de nos actions pollue à plus ou moins grande échelle. Le plus important, ce n’est pas de multiplier les actions éco-responsables. C’est l’intention et la volonté que vous mettez dans chacune de vos actions qui compte le plus.

J’aimerais terminer cet épisode avec une fable, tirée d’une légende amérindienne que vous connaissez peut-être. Et qui pour moi, résume assez bien le message que je tiens à vous faire passer.

La légende du colibri :

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu !  » Et le colibri lui répondit : « Je le sais, mais je fais ma part. »