organiser un mariage petit budget

Un an de podcasting : Quel bilan en tirer ?

Cela fait (plus ou moins) 1 an que j’ai lancé “Mariage Engagé”. Une décision motivée par mon envie de tester ce format qui me plaisait bien et de vous donner encore plus de conseils pour vous accompagner dans l’organisation de votre mariage éco-responsable.

A l’heure où cet anniversaire approche, je me suis dis que c’était le moment idéal pour faire un petit voyage dans le temps et faire le petit bilan de cette première année de podcasting qui vient de s’écouler, ce que le podcast m’a apporté avec en exclusivité, quelques pistes que j’aimerais exploiter pour continuer à développer “Mariage Engagé” sur les prochaines années. Vous croyiez que j’allais m’arrêter en si bon chemin ? C’est mal me connaître 😁.

1- Comment j’ai découvert le podcasting :

J’avoue que je ne me souviens plus trop du moment exact où j’ai découvert le podcasting. Une chose est sûre, j’en ai entendu parler la première fois quand j’étais au lycée. À l’époque, j’avais lancé un blog amateur et pendant une seconde, j’avais pensé à lancer mon propre podcast.

Mais vraiment pas longtemps. Ce format était beaucoup moins en vogue qu’aujourd’hui et même pour en écouter, cela ne me semblait pas intéressant. Je préférais la vidéo pour apprendre des trucs.

Puis j’ai redécouvert le podcasting à peu près à la même période où j’ai choisi de me former pour devenir wedding planner, vers mars 2020.

J’ai découvert le pouvoir de ce format qui permet de s’instruire en faisant autre chose. Je me suis mis à beaucoup écouter des podcasts quand je conduisais, surtout quand j’avais des déplacements et 3 heures à tuer. Cela s’est avéré très utile pour se former tout en faisant autre chose à la fois.

Mes podcasts préférés sont sans aucun doute qui sont de vraies références dans le monde du business : Jpeux pas j’ai business, Build Yourself, les Vraies Affaires, Entrepreneur Care ou encore le podcast du Wedding Biz.

On arrive donc à 2021, et au moment où j’ai décidé de moi aussi, me lancer dans le podcasting.

2- Pourquoi je me suis lancée dans le podcasting :

Pour cela, je dois remonter dans le temps, en 2017. J’étais en terminale, je tenais mon blog amateur où je parlais de beaucoup de choses, et je commençais déjà à lire des articles business à l’époque.

Et c’est là que j’ai connu Safia Gourari, qui tenait un blog appelé My Trendy Lifestyle, un blog qui à l’époque, était surtout axé lifestyle mais aussi un peu business.

Sachant que je me suis désintéressée de ces lectures business au moment où j’ai arrêté mon blog, quand j’étais en BTS.

On revient en 2020 où quand j’ai repris mes lectures et podcast business pour développer ma propre activité de wedding planner, je suis retombée sur le blog de Safia, maintenant plus axé sur l’entrepreneuriat, et son podcast Build Yourself que, vous le savez, j’adore écouter. Cela m’a fait très plaisir de la retrouver, comme on peut retrouver une vieille amie qu’on a perdu de vue.

C’est à ce moment là que j’ai découvert sa formation “Build your Podcast”, pour apprendre à développer son propre podcast. A force d’en écouter, ce média m’intéressait de plus en plus. Cela dit, je ne pensais pas que ce serait très intéressant, et adapté pour mon métier. Mais Safia m’a fait prendre conscience qu’il y a de la place pour tout le monde et qu’il y a toujours un moyen de parler de ce qu’on aime.

J’ai donc eu envie de tester. Au moment où j’ai lancé mon podcast, il y avait peu de podcast mariage et encore moins concernant les mariages éco-responsables. Je crois même que mon podcast est le premier sur ce sujet 😁 #fierte.

J’ai donc naturellement rejoint sa formation quelques mois plus tard.

3- Comment j’ai appris à développer mon podcast :

Je n’ai plus la timeline exacte. Car à peu près au même moment où j’ai acheté sa formation, j’ai aussi acheté le bundle Ka-Ching de Geneviève Gauvin, qui est, grosso modo, un pack de 14 formations pour développer son entreprise. Dans ce bundle, il y avait une partie de la formation de Safia, qui était dédiée aux interviews.

Dans tous les cas, j’ai dévoré sa formation d’une traite. Et c’était vraiment une super formation. Elle est courte, intense. Safia est très pédagogue, elle ne parle jamais pour ne rien dire. Sans elle, je n’aurais sans doute pas fait un quart de tout ce que j’ai fait pour mon podcast. Donc si tu passes par là, merci à toi Safia pour tout ce que tu m’as apporté.

4- Comment j’ai lancé mon podcast :

La formation m’a beaucoup aidé à positionner ma stratégie, le contenu que j’allais partager, la fréquence, le matériel à privilégier…

Une fois que c’était calé, il me fallait choisir le nom du podcast. J’ai choisi Mariage Engagé, à savoir le même nom que j’avais donné à un e-book sur les prestataires de mariage, sorti à peu près en même temps.

Pour moi, c’était un choix logique étant donné le sujet du podcast. A noter que l’e-book n’existe plus aujourd’hui, et que donc Mariage Engagé est seulement utilisé pour le podcast.

J’ai créé le visuel de couverture moi-même. Oui, c’est moche, oui, c’est basique. Mais j’avais envie de tester et le faire par moi-même.

Pareil pour le jingle. J’ai acheté une musique de fond sur Audiojungle (cette fois, je l’ai payé quelques euros), j’ai écrit un texte de présentation et j’ai tourné dessus.

J’ai sorti l’épisode 0 le 23 mai 2021. C’était un épisode de présentation, pour me présenter et présenter de quoi le podcast allait parler.

Puis, j’ai sorti les 3 épisodes pilotes le jeudi 10 juin 2021, sur des sujets qui représentent ce que j’ai envie de transmettre avec ce podcast. Concernant le jour et l’heure de publication, je n’avais pas de statistiques particulières. J’avais envie de tester le jeudi à 9h, et quand j’avais posé la question sur Instagram, mon audience était assez d’accord.

De la même façon, j’ai d’abord choisi de publier un épisode toutes les deux semaines pour tester, voir si ça plaisait pour potentiellement accélérer par la suite.

Enfin, quand le podcast est sorti, j’ai communiqué dessus sur les réseaux sociaux, dans des groupes Facebook… Bref, je voulais que tout le monde sache que j’avais sorti mon podcast 😉.

podcasting

5- Mon matériel :

Voici le matériel que j’utilise avec les différents liens :

  • Le micro Koolertron et parfois mon téléphone pour enregistrer. C’est un micro que j’avais acheté 30€, très basique pour commencer mais le montage reste assez compliqué, surtout pour enlever le bruit de fond. J’ai envie d’un rendu plus professionnel donc j’ai pour objectif d’investir dans un autre micro cette année.
  • Zoom pour les interviews. Encore une fois, je n’ai jamais eu de problème avec Zoom, le logiciel fait bien le boulot.
  • Audacity pour le montage, très simple d’utilisation.
  • Ausha pour l’hébergement et la diffusion de mon podcast. En plus, ils sont français 😁.
  • Audiojungle pour la musique du jingle. Spoiler : d’ici la fin de l’année, le jingle sera fait par un pro.
  • J’ai travaillé avec Justine d’Azana pour la création des nouveaux visuels de mon podcast.

6- Les épisodes que j’ai adoré tourner :

Il n’y a pas d’épisodes que j’ai détesté tourner. J’ai tous aimé les tourner. C’est quand même beaucoup plus simple d’aimer ce qu’on tourne quand on choisit le sujet. Mais j’ai tout de même mes épisodes chouchous.

  • L’épisode 7 sur les mariages non-conventionnels, l’un des épisodes les plus écoutés du podcast. C’est un épisode sur un thème créatif et j’ai eu beaucoup d’idées pour le faire.
  • L’épisode 8 et ma première interview avec Marie. C’était ma toute première interview, et on s’est bien amusées à l’enregistrer.
  • L’épisode 16 et l’interview avec Émeline. Ce sujet me tient à cœur et Émeline est vraiment une personne adorable.
  • Le double épisode sur la reconversion dans le monde du mariage avec Élodie, Asmae et Aurélie. Il y avait une super bonne ambiance lors du tournage et c’était les premiers épisodes d’Entretien avec une mariée. Forcément, ça m’a marqué.
  • L’épisode 27 sur les Destination Weddings avec Julie. Cet épisode était super intéressant d’un point de vue interculturel, surtout pour quelqu’un comme moi qui adore voyager.
  • Les deux épisodes avec Monika, sur son mariage et le lancement de son blog Ecomariages. J’ai adoré en apprendre plus sur les mariages en Pologne.

7- Et maintenant ?

Ce format m’a tellement plu que j’ai arrêté les articles de blog pour juste me centrer sur le podcast. Je retranscris les épisodes sous forme d’article de blog donc c’est comme si j’avais gardé le format écrit, en rajoutant juste l’audio.

En 2022, je suis passée à un épisode par semaine et je suis super heureuse de ce choix. J’ai l’opportunité de faire plus d’interviews de prestataires mais aussi de (futures) mariées et je m’éclate toujours autant, même 1 an après.

A tel point que, comme je l’ai déjà dit, je vais continuer les investissements sur le podcast, notamment en terme de matériel.

podcasting

8- Ce que m’a apporté le podcasting :

  • Une plus grande aisance orale. J’étais déjà très à l’aise pour parler à l’oral avant, mais le podcast n’a fait qu’améliorer cette compétence que j’avais. Je suis même capable de parler de longues minutes sans couper mon micro et sachant que j’avais du mal à le faire au début, c’est une victoire en soi.
  • Mes premiers clients. Hé oui, j’ai eu la chance que mes premiers couples m’aient découvert d’abord grâce à Instagram, mais qu’ensuite mon podcast les ai convaincu que j’étais la personne qu’ils souhaitaient pour leur mariage 😍. Encore merci à eux pour leur confiance.

9- Mes conseils si vous souhaitez vous lancer dans le podcasting :

  1. Je vous conseille de lancer votre podcast uniquement si vous en avez envie. Si ce n’est pas le cas, ça va se ressentir et vous aurez du mal à captiver votre audience.
  2. Choisissez un sujet qui vous plait et non un sujet en vogue. C’est le seul moyen d’être passionné sur la durée, et de passionner vos auditeurs.
  3. Se former. Pour moi, c’est indispensable si vous voulez réussir. Je vous recommande évidemment grandement la formation de Safia mais il en existe d’autres sur le marché qui sont aussi qualitatives.
  4. N’attendez pas que tout soit parfait. Vous risquez d’attendre longtemps. C’est normal que tout ne soit pas parfait au début. C’est la beauté du podcast : vous vous améliorez un peu plus à chaque épisode.
  5. Vous bégayez ? Vous vous trompez ? Ce n’est pas grave ! La magie du montage, c’est que vous pouvez réessayer à l’infini et effacer les séquences qui ne vous plaisent pas.
  6. Ne vous mettez pas la pression. Si ça marche, tant mieux pour vous. Si non, vous aurez la satisfaction d’avoir essayé et vous ne regretterez pas cette expérience qui vous aura forcément appris quelque chose.

Encore merci à toutes les personnes qui m’ont suivi pendant cette première année de podcasting. J’espère que cette aventure continuera pendant encore longtemps.

A la semaine prochaine pour un prochain épisode !

Aude